stevevoltts.com ©2016 by steve voltts 

LA REVOLUTION numerique

´

New York 

Tel : +1(718) 564 8438

London

Tel : +44 7473 356958

E-mail

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon

La révolution numérique du 21ème siècle est en grande partie alimentée par le goût changeant des habitudes de consommation du grand public en ce qui concerne le divertissement. Au cours des dernières années, plus de 20 % des ménages américains ont réduit leurs dépenses sur leurs abonnements TV.

Ce qui était au départ juste une expérience visuelle privée entre l’utilisateur et le diffuseur a maintenant évolué vers l’utilisateur en tant que “ diffuseur ". Les moyens interactifs tels que les portables et les tablettes, sur lesquelles les utilisateurs peuvent créer, personnaliser et partager leurs contenus sont la prochaine vague de l’avenir.

 

Les plates-formes de réseaux sociaux comme YouTube, Facebook et SnapChat, permettent de plus en plus aux utilisateurs de la technologie numérique, de diffuser rapidement et facilement leurs contenus auto-générés.

En plus de ces technologies émergentes, le besoin de partage à travers de multiples plates -formes telles que les appareils mobiles va également augmenter. En 2015, un Américain sur trois, consomme des données numériques par l'intermédiaire de téléphones intelligents et garde quotidiennement sa tablette à portée de main à une distance de 100 mètres en moyenne.

 

Le fameux PC est maintenant davantage reconnu comme un outil de travail que comme un outil de divertissement. Les utilisateurs préfèrent leurs périphériques portables pour se divertir. 20 % des adultes auraient consommé des données numériques par l'intermédiaire de leurs appareils mobiles comparativement aux deux tiers des apprenants qui considèrent leurs SMARTPHONES comme première source pour les vidéos.

L'expérience visuelle privée fournie par le PC est délaissée en faveur de l’aspect plus social fourni par le portable. Les consommateurs se promenant dans la rue, peuvent facilement atteindre leurs portables pour enregistrer et ou partager leurs contenus entre amis, contrairement au PC.

L’effet apparent de ces changements a un impact considérable sur les coûts publicitaires. Le numérique surpassera l'industrie de l'imprimerie en 2016 et devrait dépasser les dépenses allouées à la télévision traditionnelle en 2018. 40 % de la “ Génération Y ” en 2015 n'a jamais payé pour des services de télévision traditionnels. Et d'ici 2020, la moitié du budget publicitaire sera concentré sur les plates-formes numériques.

 

La révolution ne sera pas télédiffusée bien au contraire, elle sera numérisée !

´